Cyclone Gillian : plus de peur que de mal

Venant du nord tempéré, et anticipant naturellement mes expériences climatiques futures à l’aune de celles que procure cette région, j’avais toujours pensé, jusqu’à hier, qu’une « tempête » était par nature directe, prévisible, un peu comme un goret qui court en ligne droite dans la forêt.

Ou une coupe mohawk.

Je me réveille déboussolé après avoir découvert le chignon bien serré d’un cyclone tropical, certes conventionnel sur le plan capillaire, mais surtout complètement tordu !

Gillian s’en est allé, laissant derrière lui… eh bien, les choses à peu près comme elles étaient, en fait.

À part des arbres arrachés et des tôles envolées, rien à déplorer.

Dégâts_Cyclone_Gillian_Île_Christmas_2

La route de Lili Beach après le passage du cyclone Gillian sur l’île Christmas. Crédit Photo: Arthur Floret.

Dégâts_Cyclone_Gillian_Île_Christmas_1

Le cyclone Gillian a détruit une partie du toit d’un des trois bâtiments patrimoniaux de l’île Christmas. Crédit Photo: Arthur Floret.

Dégâts_Cyclone_Gillian_Île_Christmas_3

Un arbre est tombé sur une aire de jeux pour enfants pendant le passage du cyclone Gillian sur l’île Christmas. Crédit Photo: Arthur Floret.

Non, la surprise, c’est le contraste entre le caractère aléatoire de ce phénomène météorologique et la préparation chirurgicale des autorités, qui renforce du même coup la paranoïa ambiante.

Le 10 mars, soit 12 jours avant qu’il ne touche Flying Fish Cove, la presse parle déjà de Gillian. Sauf qu’il est dans le nord-est de l’Australie.

Ici, aucune idée.

BOM_Trajectoire_Cyclone_Gillian_Île_Christmas

La trajectoire complète du cyclone Gillian. Source: Bureau australien de la météorologie (BOM).

Le 20 mars, les prévisions annoncent qu’une dépression tropicale va traverser l’île.

Bof, pas très excitant.

Suivi_Cyclone_Gillian_20mars_20h46

Cyclone Gillian: prévisions du Bureau australien de la météorologie au 20 mars 2014 à 20h00. Source: BOM.

Mais le lendemain, changement de ton.

On passe au stade de cyclone de niveau 1 à 2 dans le voisinage immédiat de l’île Christmas.

Suivi_Cyclone_Gillian_21mars_14h38

Cyclone Gillian: prévisions du Bureau australien de la météorologie au 21 mars 2014 à 14h00. Source: BOM.

La grande machine se met alors en route.

Avertissement_Cyclone_Gillian_Île_Christmas_1

Un tableau au rond-point de l’île Christmas invite la population à commencer à se préparer au passage du cyclone Gillian. Crédit Photo: Arthur Floret.

  • On nous donne ensuite des feuillets explicatifs dans les commerces, y compris en cantonais. Et la police fait du porte à porte pour s’assurer que chacun en a en sa possession.
Avertissement_Cyclone_Gillian_Île_Christmas_2_Original

Le document « Cyclone Smart » explique les étapes à suivre pour se préparer à l’arrivée du cyclone Gillian sur l’île Christmas (cliquez pour agrandir). Source: Department of Fire and Emergency Services (FESA).

  • Dans l’après-midi, l’administrateur fait circuler une lettre par courriel pour annoncer l’arrivée du cyclone. Alerte jaune.

Avertissement_Cyclone_Gillian_Île_Christmas_3_Original

  • Des lumières se mettent alors à flasher le long des principaux axes routiers, que je n’avais d’ailleurs jamais remarquées en deux ans et demi sur place.
Avertissement_Cyclone_Gillian_Île_Christmas_4

Un feu d’avertissement cyclonique sur l’île Christmas. Crédit Photo: Arthur Floret.

  • Même la crèche de ma fille aînée s’y met en m’envoyant un SMS pour me demander de la récupérer « dès que possible ».
Avertissement_Cyclone_Gillian_Île_Christmas_5_Original

Un SMS d’avertissement cyclonique envoyé par la crèche de l’île Christmas. Crédit Photo: Arthur Floret.

  • Facebook, l’incontournable et maudit Facebook, est par la suite mis à profit pour diffuser les messages importants via le très banal groupe d’échange et de vente de particulier à particulier CI Buy, Swap & Sell. Alerte rouge.

Avertissement_Cyclone_Gillian_Île_Christmas_6_Original

  • Finalement, la nuit tombée, une voiture de police fait le tour des quartiers toutes sirènes hurlantes, histoire que l’on fasse de beaux rêves.

Ceux qui ne sont pas rassurés par tout ça peuvent aller dormir au refuge au gymnase.

Les 1.700 demandeurs d’asile, quant à eux, ont été rassemblés au centre de détention de North West Point, le seul bâtiment construit aux normes pour ce type d’événements.

J’attends la mort. Mon testament est scellé. On va se faire écrabouiller comme des vieux flans.

Et pourtant, pas un bruit, pas un pet d’air.

Vers 2h00 du matin, le samedi 22 mars, ça y est, la pluie et le vent arrivent.

Mais au lever, ça ressemble étrangement à un banal temps normand ou breton, à tel point que je retrouve mes vieux réflexes de vouloir enfoncer ma tête dans un kouign-amann ou un teurgoule pour hiverner. Ah, toute cette grisaille…

Une fois n’est pas coutume, je mets Poppy devant la télé.

L’âne Trotro.

Le cyclone Trotro, voilà un nom de baptême approprié.

Cyclone_Gillian_Île_Christmas_1

Le passage du cyclone Gillian sur l’île Christmas ou une journée en Normandie? Crédit Photo: Arthur Floret.

Je vérifie de nouveau les prévisions, avant qu’Internet ne nous lâche à cause des nuages.

Super, le cyclone semble s’éloigner, et l’œil n’a jamais été au-dessus de nous.

Suivi_Cyclone_Gillian_22mars_9h08

Cyclone Gillian: prévisions du Bureau australien de la météorologie au 22 mars 2014 à 8h00. Source: BOM.

Et à 10h00, miracle, il ne mouille plus, tout est calme !

Vite, je saute sur l’opportunité pour nous inviter chez des amis pour le café, on prend la voiture pour faire les 1.000 mètres de montée qui nous séparent, une belle journée va commencer, ce n’était rien d’autre !

Les Christmassiens s’embêtent, ils végètent tous derrière leurs fenêtres sans profiter de ce changement de météo.

L’occasion parfaite de lâcher leur fiel, sur Facebook, contre les génies dans mon genre qui savent profiter de la vie…

Cyclone_Gillian_Île_Christmas_3_Original

Hum.

Une heure plus tard, ça recommence, sortis d’absolument nulle part : la pluie et le vent, encore, beaucoup de pluie et beaucoup de vent.

Je n’y comprends rien.

Cyclone_Gillian_Île_Christmas_2

Une journée en Normandie? Non, le passage du cyclone Gillian sur l’île Christmas! Crédit Photo: Arthur Floret.

On le sent passer, le cyclone.

Le couvert est mis. Coincé chez mes potes.

CIMSS_Cyclone_Gillian_Île_Christmas

Photo satellite du passage du cyclone Gillian sur l’île Christmas. Source: CIMSS.

Vers 17h00, j’en ai marre, je ramène ma progéniture, défiant encore l’ire des locaux.

Notre maison sur pilotis est partiellement inondée, pas mal. Oui, sur pilotis.

À 18h30, la police sonne la fin de l’alerte rouge.

Gillian est parti aussi vite qu’il est venu. Il est devenu fou : il passe en catégorie 4 le dimanche matin.

4 sur 5.

Même les équipes chargées de la recherche des débris du vol MH370 dans le sud de l’Océan indien sont impactées.

Suivi_Cyclone_Gillian_23mars_8h39

Cyclone Gillian: prévisions du Bureau australien de la météorologie au 23 mars 2014 à 8h00. Source: BOM.

Bref, je reprends le fil de mon raisonnement, la coupe mohawk, ça dit tout, le style ne trahit pas.

Le chignon, ça me rappelle mes profs d’allemand au lycée, austères, soudain douces et plaisantes, puis psychorigides l’instant d’après. Impossibles à anticiper, mais toujours capables du pire.

Voilà ce que les Christmassiens craignaient. Que le ciel leur tombe sur la tête, puisque la force et la trajectoire d’un cyclone changent d’heure en heure.

La toupie infernale se nourrit à même la mer, allez comprendre sa logique à part ça.

Ils devaient sentir aussi, peut-être, que quelque chose de gros leur était dû, à eux, ces enfants gâtés des Tropiques, qui sont cinq fois moins exposés que leurs compatriotes de l’Australie-occidentale, et qui n’ont jamais connu que des pointes de vent de 100km/h maximum.

Ils tomberaient en syncope dans l’ouest de la France, mais là-bas, les gens savent sur quel pied danser quand les éléments se déchaînent.

En somme, ç’aurait pu être un cyclone monstre, à quelques heures de différence.

Et les chances d’éviter le vrai se sont encore réduites…

Nilfanion_NASA_Wikipedia_Carte_Cyclones_Tropicaux_1985_2005_Île_Christmas

Carte des cyclones tropicaux entre 1985 et 2005 (cliquez pour agrandir). Image de Nilfanion/NASA via Wikipédia.

The following two tabs change content below.
Arthur Floret
Anthropologue de formation et passionné de voyages, j'ai étudié et travaillé sur les cinq continents. J'ai notamment habité de 2011 à 2014 sur l'île Christmas (Océan indien). "L'isle aux rostres" vous emmène à la découverte de ce concentré d'extrêmes —écosystème unique au monde, dernière colonie occidentale en Asie, principal point de transit des boat people vers l'Australie, paradis des joueurs d'argent, mine de phosphate à ciel ouvert— et... tout simplement, de la vie quotidienne sur une petite île tropicale.