Golf Course Lookout, le côté obscur de la force panoramique

Vous vous souvenez de Margaret Knoll, la butte en or ?

Le Golf Course Lookout, c’est la même chose, mais avec le côté obscur de la force…

Carte_Golf_Course_Lookout_Île_Christmas

Image d’Arthur Floret utilisant une carte d’Ewan ar Born via Wikimedia et une pince de crabe de Pixabay.com

Vieux_Cimetière_Chinois_Île_Christmas_1

La plus belle tombe du vieux cimetière chinois. Crédit Photo: Arthur Floret.

On n’y arrive pas en profitant d’une charmante piste à travers la forêt et de quelques enjambées sur des planches surélevées pour éviter de faire bobo aux crabes. On ne débouche pas sur un promontoire en bois, bien en sécurité derrière une barrière, et protégé des bourrasques par la taille de ma b… barbe. Vous êtes toujours là ?

Vieux_Cimetière_Chinois_Île_Christmas_2

Une tombe typique du vieux cimetière chinois. Crédit Photo: Arthur Floret.

Il faut d’abord passer par une mine de phosphate en activité, éviter les bulldozers, trouver une tour de télécommunication, et, ensuite, se lancer à l’assaut d’une pente envahie de mauvaises herbes.

Après, alors que l’océan se laisse deviner, on longe un vieux cimetière de coolies chinois qui se morfond sous les arbres, et qui dégage une telle atmosphère de tristesse, de reproche presque, que l’on s’en veut d’être assez futile pour venir s’émerveiller du panorama.

Moi, ça me fout invariablement ma journée en l’air. Ça transpire dans le texte, n’est-ce pas ?

Bref.

Enfin, arrivé au point de vue, un (sur)saut d’excitation et c’est la chute de la falaise, la tête la première dans un trou de golf cent mètres plus bas ! Attention aux amateurs de green, ça pourrait vous valoir le Prix Darwin.

Et ici, les « djeunz » de s’exclamer : « ouah, ouèche le poster ! »

Golfcourse_Lookout_Île_Christmas

Le golf de l’île Christmas. Crédit Photo: Arthur Floret.

En regardant vers le sud, le golf, évidemment, et la route qui continue jusqu’au Resort, l’ancien casino reconverti en hébergement de masse pour le personnel du centre de détention pour demandeurs d’asile.

180° et c’est la pointe nord-est et la route de Flying Fish Cove. La mer y est exposée aux alizés ou aux vents de la mousson en fonction de la saison. On n’aimerait pas y risquer sa vie dans un rafiot, et encore moins être remorqué par des navires de guerre australiens jusqu’à l’Indonésie.

Fous_Golfcourse_Lookout_Île_Christmas_2

Deux frégates se suivent de près au-dessus du golf, sur l’île Christmas. Crédit Photo: Arthur Floret.

North_East_Point_Île_Christmas

La pointe nord-est, sur l’île Christmas, entre deux saisons. Crédit Photo: Arthur Floret.

Le souffle est toujours intense à cet endroit, quel que soit le temps, ce qui crée des conditions locales uniques pour admirer les frégates et les fous planer flegmatiquement, ainsi que…

…ainsi que…

s’il-vous-plaît, pourriez-vous me rappeler de faire une offrande aux esprits de ces pauvres forçats la prochaine fois que je vais faire un billet pour Mondoblog là-bas ? Ils m’ont piqué mon histoire !

Fous_Golfcourse_Lookout_Île_Christmas_1

Des frégates portées par les alizés, le long de la côte est de l’île Christmas. Crédit Photo: Arthur Floret.

The following two tabs change content below.
Arthur Floret
Anthropologue de formation et passionné de voyages, j'ai étudié et travaillé sur les cinq continents. J'ai notamment habité de 2011 à 2014 sur l'île Christmas (Océan indien). "L'isle aux rostres" vous emmène à la découverte de ce concentré d'extrêmes —écosystème unique au monde, dernière colonie occidentale en Asie, principal point de transit des boat people vers l'Australie, paradis des joueurs d'argent, mine de phosphate à ciel ouvert— et... tout simplement, de la vie quotidienne sur une petite île tropicale.