Merrial Beach : privée, très privée

Chauds lapins que vous êtes, je vous vois déjà en train de réserver votre prochain séjour sur l’île Christmas pour profiter de moments intimes en amoureux sur ses plages toujours désertes, loin de tout, loin du tourisme de masse, au fin fond de l’Océan indien…

Mais saviez-vous qu’il existe ici, en plus, une plage qui n’est sur aucune carte, et que la tradition locale réserve aux galipettes ?

Ou, au moins, à ce que vous voudrez faire de votre droit de propriété exclusif du moment.

Merrial_Beach_Île-Christmas_11_Original

Image d’Arthur Floret utilisant une carte d’Ewan ar Born via Wikimedia et une pince de crabe de Pixabay.com

Car garez votre voiture sur le stationnement unique un peu plus haut sur la piste, et tout le monde comprendra que la place est prise.

Premier arrivé, seul servi.

Merrial_Beach_Île_Christmas_1

Merrial Beach, la plage des moments intimes sur l’île Christmas. Image d’Arthur Floret utilisant une capture d’écran du film « Y a-t-il un flic pour sauver la reine? » (The Naked Gun: From the Files of Police Squad!) via OnScreenChemistry.com

On accède à Merrial Beach en cinq minutes seulement, il faut suivre le lit à sec d’un ruisseau dans la jungle.

La plage, minuscule, ressemble à un théâtre de poche.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Merrial Beach, de Phil Cash via Christmas Island Tourism Association.

Il n’y a pas grand chose à faire d’autre qu’à profiter de son sable épais, il est vrai, mais en contournant le mur de la petite falaise vers la droite, vous pouvez piquer une tête dans les ravines qui regorgent de poissons multicolores, et même nager dans l’immense grotte adjacente, profonde comme une piscine.

Et puis, comme un bonheur ne vient jamais seul, pourquoi ne pas finir de vous regarder dans le blanc des yeux devant le coucher de soleil à Martin Point, l’endroit le plus romantique entre Java et Zanzibar ?

Eh oui, L’isle aux rostres, c’est ne pas l’île aux trésors pour rien…

The following two tabs change content below.
Arthur Floret
Anthropologue de formation et passionné de voyages, j'ai étudié et travaillé sur les cinq continents. J'ai notamment habité de 2011 à 2014 sur l'île Christmas (Océan indien). "L'isle aux rostres" vous emmène à la découverte de ce concentré d'extrêmes —écosystème unique au monde, dernière colonie occidentale en Asie, principal point de transit des boat people vers l'Australie, paradis des joueurs d'argent, mine de phosphate à ciel ouvert— et... tout simplement, de la vie quotidienne sur une petite île tropicale.