Toponymie : « Chérie, mate la taille de ma b… »

Soyons francs : vous êtes un homme, en couple, relativement jeune, ingénieur pour une grande entreprise publique ou jeune diplômé dans l’administration, vous commencez à imaginer pouvoir avoir un enfant dans un ou deux ans, et vous obtenez une promotion… dans la colonie la plus merdique de l’immense empire britannique dans les années 1900-1930. Vous faites quoi ?

L’endroit est vierge, recouvert d’une jungle intouchée pendant des dizaines de millions d’années ; votre boulot, c’est de le rendre rentable.

Pas d’Internet, de réfrigérateur, d’air conditionné, de routes, de voitures, de nourriture fraîche, et surtout d’amis (il n’y a que des Asiatiques, bah !).

Vous vous ennuyez à mourir.

Super_Colon_Île_Christmas

Supercolon. Image d’Arthur Floret utilisant une illustration de Waouo.com.

Votre femme s’imaginait vous accompagner à Singapour pour se fondre dans le gratin de la société coloniale, elle cultive les fongus sous ses cinq épaisseurs, fait l’objet des moqueries de ses servants faussement obséquieux, et reste coincée toute la journée dans un misérable bungalow au pied d’une falaise qui sert de Q.G. aux moustiques du coin. Deux ans !

Il ne reste que les jeux de cartes…

Non non, pas le « tas de merde » ou la « bataille corse », juste les « jeux » de cartes : la carte nord-ouest, la carte sud-est, etc.

Votre rôle bien évident, naturel devrait-on dire : l’homme conquérant, le sauveur des petites gens point civilisées, le protecteur des dames.

Super_Colonne_Île_Christmas

Supercolonne. Image d’Arthur Floret utilisant une illustration de PopScreen.com.

Celui de votre chère amie : l’adorable créature innocente et un peu simplette qui se prélasse toute la journée en attendant son mâle, pour son mâle, rrrrhâââ…

Et ainsi vont les cohortes de colons sur l’île de Noël, ancienne version. Vous prenez les caps, les pointes, les symboles phalliques, le sabre au vent ; vous lui donnez les plages, les endroits où l’on s’allonge après une longue journée, massé par le ressac et autre chose.

Mais comme vous n’irez jamais pour vérifier ce qui doit assurer votre postérité, on pourra dire de vous que vous deviez l’avoir bien petit votre canon de Trafalgar pour choisir une falaise indistincte, et que votre tendre moitié a dû vous les briser plus d’une fois pour que vous lui donniez une crique de galets tranchants qui disparaît à marée haute.

C’est ça l’île Christmas, des noms qui reflètent parfaitement la geste impériale des Anglais.

Toponymie_Plages_Pointes_Île_Christmas

Carte des noms de plages et de pointes de l’île Christmas. Image d’Arthur Floret utilisant un fond de carte d’Ewan ar Born via Wikimedia.

The following two tabs change content below.
Arthur Floret
Anthropologue de formation et passionné de voyages, j'ai étudié et travaillé sur les cinq continents. J'ai notamment habité de 2011 à 2014 sur l'île Christmas (Océan indien). "L'isle aux rostres" vous emmène à la découverte de ce concentré d'extrêmes —écosystème unique au monde, dernière colonie occidentale en Asie, principal point de transit des boat people vers l'Australie, paradis des joueurs d'argent, mine de phosphate à ciel ouvert— et... tout simplement, de la vie quotidienne sur une petite île tropicale.