Dernier arrêt

1887-2014 : l’île Christmas a 127 ans, pour nous les humains.

C’est une des dernières terres colonisées par notre espèce, ciel !

Toute jeune, me direz-vous, et pourtant… le temps y passe plus vite qu’ailleurs.

Des coolies chinois tatoués sur la main, des ingénieurs britanniques avec leur casque colonial, des soldats indiens et des pipistrelles, que reste-t-il ?

Une locomotive qu’il faut en permanence reprendre à la jungle.

Lomotive_Île_Christmas_1Lomotive_Île_Christmas_2Lomotive_Île_Christmas_3Lomotive_Île_Christmas_4Lomotive_Île_Christmas_5

(Crédit Photo: Arthur Floret)

The following two tabs change content below.
Arthur Floret
Anthropologue de formation et passionné de voyages, j'ai étudié et travaillé sur les cinq continents. J'ai notamment habité de 2011 à 2014 sur l'île Christmas (Océan indien). "L'isle aux rostres" vous emmène à la découverte de ce concentré d'extrêmes —écosystème unique au monde, dernière colonie occidentale en Asie, principal point de transit des boat people vers l'Australie, paradis des joueurs d'argent, mine de phosphate à ciel ouvert— et... tout simplement, de la vie quotidienne sur une petite île tropicale.