Archéologie du Nouveau monde

Amateurs de ruines, oubliez Pompéi, le Nouveau monde est votre paradis !

Eh oui, car le Nouveau monde, c’est d’abord un rapport utilitaire à l’environnement.

Pas le temps de s’enraciner, de construire des terroirs, de transformer la magie de la nature en légendes, ou d’enrichir le lent travail de manucure des générations précédentes.

Cela vaut certes pour l’Australie —226 ans d’histoire européenne en 2014—, mais imaginez pour l’île Chrismas : 127 ans d’histoire humaine !

Vieux_Local_Technique_Île_Christmas

Local technique abandonné sur l’île Christmas. Crédit Photo: Arthur Floret.

Ici, on a, d’un côté, la forêt « vierge » (vierge de réserves de phosphate à extraire), autrement dit un non-espace, un trou noir, et, de l’autre, la civilisation.

Comprenez : la civilisation du bulldozer.

Bulldozer à l’arrivée, bulldozer au départ.

Vieux_Réservoir_Île_Christmas

Un réservoir en ruine sur l’île Christmas. Crédit Photo: Arthur Floret.

On construit, on abandonne ; on construit, on détruit, on laisse sur place ; puis on reconstruit ailleurs : c’est moins cher qu’un nettoyage.

Vieille_Piscine_Île_Christmas_1

Vestige de l’ancienne piscine sur l’île Christmas. Crédit Photo: Arthur Floret.

Et c’est tant mieux !

Tout ce que cette culture de pionniers touche est retourné sens dessus dessous, mais tout ce qu’elle ne touche pas reste autant en l’état que possible.

C’est beau et moche à la fois, ça rend un peu schizophrène, ça interpelle toujours, ça insuffle un curieux sentiment de liberté.

Comme quoi, le gris a son charme et ses nuances…

The following two tabs change content below.
Arthur Floret
Anthropologue de formation et passionné de voyages, j'ai étudié et travaillé sur les cinq continents. J'ai notamment habité de 2011 à 2014 sur l'île Christmas (Océan indien). "L'isle aux rostres" vous emmène à la découverte de ce concentré d'extrêmes —écosystème unique au monde, dernière colonie occidentale en Asie, principal point de transit des boat people vers l'Australie, paradis des joueurs d'argent, mine de phosphate à ciel ouvert— et... tout simplement, de la vie quotidienne sur une petite île tropicale.