Thérapie taboue

Voilà ce que ne verront jamais les demandeurs d’asile sur l’île Christmas, pourtant détenus au cœur même de la jungle, parfois pendant sept mois, huit mois, voire plus.

Un arbre au sol, de belles couleurs, de la pure thérapie par la forêt. No way !

Mais rassurez-vous, une grande partie des habitants de Flying Fish Cove ne sort jamais du village pour aller explorer la nature environnante.

Sans doute l’écrasante majorité, en vérité.

Vous pensez que cette photo pourrait faire un beau fond d’écran pour leur ordinateur ?

Arbre_Tombé_Île_Christmas

Un arbre tombé à terre sur l’île Christmas. Crédit Photo: Arthur Floret.

The following two tabs change content below.
Arthur Floret
Anthropologue de formation et passionné de voyages, j'ai étudié et travaillé sur les cinq continents. J'ai notamment habité de 2011 à 2014 sur l'île Christmas (Océan indien). "L'isle aux rostres" vous emmène à la découverte de ce concentré d'extrêmes —écosystème unique au monde, dernière colonie occidentale en Asie, principal point de transit des boat people vers l'Australie, paradis des joueurs d'argent, mine de phosphate à ciel ouvert— et... tout simplement, de la vie quotidienne sur une petite île tropicale.