Concours crabique du mois : et le/la gagnant(e) est…

[publicité]

« Mesdames et messieurs, le/la gagnant(e) du grand concours le plus débile du monde pour le mois d’avril est… »

[publicité]

Jean-Robert, de Villeurbanne, en France !

Bravo Jean-Robert. Magnifique.

Pour rappel, le jeu consistait à prédire lequel des trois crabes rouges ci-dessous survivrait à la chute d’un arbre.

Jean-Robert m’a envoyé la réponse suivante :

« A chaque fois que l’arbre remonte je vois les trois crabes survivants… Mais je me dis que si les crabes comme les humains marchent plutôt de gauche à droite, celui de droite a des chances de passer sous le tronc. S’ils restent immobiles, comme les hommes devant la catastrophe annoncée de la disparition de leur planète, alors celui du milieu se trouvera protégé par les branches. Et par esprit retors, je vote alors pour celui de gauche. Et je me rends compte que tous mes choix ont été truqués par moi même. Sourire ! » (Je souligne)

Appréciant à la fois l’immobilité, la planète, le milieu et les crabes, j’ai fait abstraction de la dernière phrase malheureuse de Jean-Robert et l’ai mis sur les trois marches du podium.

Voilà, maintenant on sait qui a l’esprit retors !

J’avais de toute façon préparé une animation avec le crabe du milieu, un peu sonné, qui s’en sortait…

Animation_Crabes_Rouges_Arbre_Île_Christmas_2

Jean-Robert remporte la collection complète des 11 aimants spécial île Christmas pour redécorer son frigo, un lot d’une valeur de 2.000 euros au moins, puisqu’on ne le trouve qu’ici, et que ça coûte 2.000 euros au moins pour faire le voyage depuis Villeurbanne.

Au fait, ça marcherait, sur eBay, ce raisonnement si on y vendait les aimants aux enchères ?

The following two tabs change content below.
Arthur Floret
Anthropologue de formation et passionné de voyages, j'ai étudié et travaillé sur les cinq continents. J'ai notamment habité de 2011 à 2014 sur l'île Christmas (Océan indien). "L'isle aux rostres" vous emmène à la découverte de ce concentré d'extrêmes —écosystème unique au monde, dernière colonie occidentale en Asie, principal point de transit des boat people vers l'Australie, paradis des joueurs d'argent, mine de phosphate à ciel ouvert— et... tout simplement, de la vie quotidienne sur une petite île tropicale.