27 mars 2014

Dolly Beach, la plus belle plage de l’Océan indien

Je vous lance un défi honnête.

J’affirme ici que Dolly Beach, sur l’île Christmas, est la plus belle plage de l’Océan indien.

Je le prouve, même.

Vous n’êtes pas d’accord ? Merci de m’envoyer un billet d’avion et une réservation d’hôtel d’une semaine avec bar à volonté dans le but d’apprécier à sa juste valeur l’étendue de sable avec laquelle vous souhaitez me torturer.

Dolly Beach est sauvage : point de route, de commerce, d’habitation, d’électricité, de touriste, de nettoyage matinal, ou même de voie d’accès par la mer.

Dolly_Beach_Île-Christmas_11_Original
Image d’Arthur Floret utilisant une carte d’Ewan ar Born via Wikimedia et une pince de crabe de Pixabay.com

Juste 300 mètres de cocotiers coincés entre deux falaises noires et un platier, des tortues énormes, des crabes voleurs, des roussettes, et une petite piscine naturelle creusée dans le basalte, judicieusement appelée le « spa ».

C’est tout.

Ça n’a pas de prix. Ça n’a plus de prix.

Dolly_Beach_Île-Christmas_3
Le « spa », à Dolly Beach, sur l’île Christmas. Crédit Photo: Arthur Floret.

Je ne parle même pas de l’éventuelle affluence dominicale que l’on aurait dans les coins les plus reculés d’un endroit surpeuplé comme Mayotte, ou des petits trafics locaux qui font le quotidien de toutes les côtes de l’Afrique à l’Indonésie.

Il n’y a rien. Rien, ni personne.

La plage vous appartient totalement.

Enfin… après les crabes.

Dolly_Beach_Île-Christmas_8
Un crabe de cocotier, à Dolly Beach, sur l’île Christmas, cherche à manger dans un sac à dos. Crédit Photo: Arthur Floret.

On arrive à Dolly Beach comme on voudrait arriver à toutes les plages du monde.

Éreinté et dégoulinant de sueur.

Et vraiment, s’il y a un endroit pour relaxer, c’est… devant l’appareil photo ?

Admettons.

Dolly_Beach_Île-Christmas_4c
Dolly Beach, sur la côte est de l’île Christmas, offre des moments de solitude rares. Crédit Photo: Poh Lin Lee.

Dolly Beach est le paradis des campeurs.

On y devient vite snob en la matière.

Tenez, regardez l’attitude…

Dolly_Beach_Île-Christmas_2
Camping parfait à Dolly Beach, sur l’île Christmas. Crédit Photo: Arthur Floret.

La journée se passe à rôtir comme un porcelet au-dessus du feu, avec un peu de jus du spa pour nettoyer les graisses, dans un décor douloureusement halogène.

Grand bien vous fasse, néanmoins, si vous avez l’énergie de décrocher une noix de coco qui pendouille au-dessus de votre tête.

Ce sera toujours ça de moins d’importé de Thaïlande.

Dolly_Beach_Île-Christmas_1
Dolly Beach, sur la côte est de l’île Christmas. Crédit Photo: Arthur Floret.

À part ça, devant qui rouler des mécaniques ? À quoi bon sortir la stéréo ?

Laissez couler les heures, allez chercher du bois, préparez le feu, puis dormez, mais sur une oreille seulement…

Dolly_Beach_Île-Christmas_5
Une nuit à la belle étoile à Dolly Beach, sur l’île Christmas. Crédit Photo: Arthur Floret.

Car vous aurez peut-être la chance de pouvoir observer les magnifiques tortues vertes se hisser sur les rochers de tout leur poids pour aller déposer leurs œufs sous vos pieds.

Il paraît qu’elles reviennent là où elles sont nées, il y a des dizaines d’années.

Dolly_Beach_Île-Christmas_9
Une tortue verte surprise en train de pondre à Dolly Beach, sur l’île Christmas. Crédit Photo: Arthur Floret.

Peut-être vous réveillerez-vous avec une retardataire, ou au moment où des bébés sortent de leur trou pour rejoindre l’eau ?

Dolly_Beach_Île-Christmas_10_Original
Lever du soleil sur Dolly Beach (île Christmas). Crédit Photo: Edward Eng Kong Lee.

C’est possible.

Moi, je parie que vous resterez encore une nuit sur place pour bien absorber ce mélange enivrant de pure solitude et de nature (presque) vierge, et ne pas manquer la prochaine ponte.

Je ne suis pas prêt de le voir, ce billet d’avion pour Madagascar…

Partagez

Commentaires

Khadim
Répondre

Un billet pour Dakar ça compte même si c'est pas l'Océan indien